• Les cours d’eau d’H2O 2017

      Les cours d’eau d’H2O 2017   Année scolaire 2016/2017- 13 / 14 Avril 2017 à la Maison des Sports de Clermont- Ferrand   Les Cours d’eau d’H2O, un des projets prioritaires de notre académie, débuteront leurs initiatives de sensibilisation dès la rentrée scolaire avec en point d’orgue un rassemblement des scolaires de notre région …

  • Nos actions en cours

    Au cours du dernier trimestre 2016 nous allons réhabiliter 39 forages au sein de 3 communes bukinabées :   – Cassou : 10   – Didyr : 17   – To : 12     Ainsi, 30 000 personnes auront un peu moins soif !   Parallèlement, ces réfections étant situées prioritairement près des écoles, …

  • Programme du centre d’accueil Anatole France

    H2O soutient le Centre d’accueil Anatole France. Ce centre reçoit des scolaires des écoles tout au long du mois de ce mois de juillet. Le thème en est l’eau sous ses multiples aspects avec de multiples intervenants, particulièrement les partenaires habituels d’H2O. Les élèves produiront des réalisations diverses qui seront transmises aux écoles burkinabées à la rentrée …

  • Livret pédagogique des cours d’eau d’H2O 2016

    Comme chaque année, nous proposons à ceux qui n’ont pas pu participer aux cours d’eau d’H2O de prendre connaissance du livret pédagogique associé aux journées.   La portée pédagogique de ce document est encore plus importante pour les enseignants et élèves qui ont pu interroger les exposants. Soyons encore plus nombreux l’année prochaine.   La …

L’eau bien est un sujet passionnant car source de toutes vies qui nécessite une prise en compte collective irréprochable. Cette eau est également passionnante par le nombre et la diversité des acteurs concernés. Elle  représente par ce fait une potentialité rassembleuse exceptionnelle du local à l’international.

Partout, l’eau ne sera bien gérée au long cours que si nos systèmes éducatifs et de sensibilisation conduisent à une citoyenneté compétente et responsable. Des ingrédients  sont à intégrer dans ces systèmes éducatifs et de sensibilisation, particulièrement : la conscience collective, le partage du savoir, la notion de patrimoine commun, la réduction de l’individualisme et de la compétition, la sobriété, l’abandon de l’anthropocentrisme de l’homme négligeant trop souvent les autres formes de vie, le rejet de la seule attente de l’immédiateté comme rythme de vie, le raisonnement en terme de pourquoi avant celui du comment, la connaissance de la culture de l’autre…

Ces éléments nous semblent utiles non seulement dans le cadre de l’eau, mais aussi pour ce qui est de l’ensemble de la prise en compte de l’environnement et du développement durable. Ils nous semblent également indispensables à bien d’autres multiples aspects de nos sociétés.

Notre intérêt pour l’eau dépasse donc son seul aspect physique et matériel. Il s’agit d’une préoccupation sociétale qui nous parait importante à intégrer à la vie collective.

Nous nous adressons aux scolaires et aux étudiants ainsi qu’à l’ensemble de la population auvergnate.

La connaissance de la culture de l’autre nous apparaît indispensable en traitant des sujets tels que l’environnement et le développement durable en symbiose avec les populations de communes du Burkina Faso. Nous vivons sur notre village terre où le développement d’une conscience collective passe par la complémentarité de tous

C’est sur ces bases que nous faisons en sorte de mener nos initiatives.